Structure indépendante, la MAF a mis en place des instances dirigeantes pour assurer la bonne gestion et le suivi des risques et garantir ainsi sa pérennité au service de ses adhérents. L’objectif ? Défendre leurs seuls intérêts et assurer leur liberté de créer. C’est dans un véritable engagement pour la protection de ses adhérents que le conseil d’administration établit le lien entre le monde de la construction et celui de l’assurance.

Le conseil d'administration

Le conseil d’administration de la MAF est composé de 12 architectes en activité et de 2 salariés élus par le personnel. Ils sont élus pour six ans et parfois reconduits sur plusieurs mandats.
Les architectes membres du conseil d’administration représentent leurs pairs à titre bénévole.

La participation des administrateurs aux réunions mensuelles du conseil et leurs travaux au sein de 3 comités et de 4 commissions permettent d’apporter aux adhérents des réponses adaptées à leur profession et à l’esprit mutualiste, fondé sur l’équité et la solidarité.

les administrateurs MAF

De gauche à droite : Véronique Sabotier, Roland Carta, Pierre Brunerie, Pascale Guédot, Marc Farcy, Marc de Meyer, Laurent Gilch, Jean-Claude Martinez, Dominique Lelli, Céline Adam, Cédric Vigneron, Guillaume Grange, Claude Correia.

Trois comités

Le comité de contrôle interne est chargé d’évaluer la fiabilité des procédures de contrôle interne visant à limiter la prise de risque à un niveau compatible avec la pérennité de l’entreprise.

Le comité d’audit a pour mission d’évaluer la fiabilité des comptes et des procédures de contrôle financier. 

Le comité des rémunérations et des nominations est chargé de contrôler la régularité des rémunérations et de toute autre somme allouée aux mandataires sociaux.

Quatre commissions

La commission des contrats étudie l’adaptation des garanties des contrats d’assurance et veille à une tarification adaptée au risque.

La commission des sinistres et du fonds de solidarité traite les réclamations et les demandes d’aide des adhérents.

La commission de la prospective et de l’information suit les évolutions de la profession, de la réglementation et engage les actions de communication.

La commission financière et immobilière s’attache à ce que la MAF fasse le choix des meilleurs placements en fonction de la conjoncture économique.

Le saviez-vous ?

Le fonctionnement mutualiste de la MAF

Chaque année, tout adhérent de la MAF peut exercer son droit de vote lors de l’assemblée générale ordinaire. Cet élément essentiel de la vie de la MAF permet au conseil d’administration d’être conforté dans son rôle de défense des intérêts de la profession. C’est d’autant plus important que le conseil détermine les orientations de la MAF !