Vous partez en vacances ? L’HebdoMAF lui n’en prend pas, et continue de vous proposer l’actu de la semaine, même en été ! Au programme aujourd’hui : réforme du CCAG, isolation par projection, stade du futur et construction bois.
MAF Assurances

Les titres de chaque paragraphe sont cliquables pour vous proposer l’article original.


👉 CCAG Travaux en chantier 

Le Cahier des Clauses Administratives Générales est un document incontournable pour tous les acteurs de la construction. Si incontournable que les CCAG sont invoqués dans 70 % des marchés publics, 99% des marchés locaux et des dizaines de fois dans la Boîte à Outils Chantiers de la MAF.

Dans leurs colonnes, un cadre administratif applicable pour débroussailler et encadrer des situations concrètes impliquant différents acteurs. 

Aussi utilisés qu’utiles donc, mais pas franchement au goût du jour : leur dernière version date de 2009. Il y avait un impératif de modernisation des contenus et du format. Mission entreprise par Bercy qui planifie une nouvelle mouture disponible début 2020.

D’ici là, l’heure est à la concertation avec les différents utilisateurs pour faire le point sur les forces, les faiblesses et les nécessaires évolutions à apporter. Dans les tuyaux ? L’incorporation des jurisprudences, la fin de l’ordre de service à zéro euro, la dématérialisation et la possible création d’un CCAG maîtrise d’œuvre… A suivre !

 


👉 L’isolation par projection de mousse de polyuréthane : une solution climato-compatible ?

Et si le polyuréthane était l’avenir de l’isolation des bâtiments ? C’est le pari que semble faire la société Icynene-Lapolla. En livrant une maison entièrement isolée par projection de mousse à Lille, elle démontre les intérêts que représente cette technique, peu répandue en France jusqu’à présent.

Pour autant, la future Réglementation Thermique 2020 devrait souffler dans le sens de cette pratique. Entre une étanchéité assurée sans procédé complémentaire, la réduction des ponts thermiques et une résistance garantie 20 ans, il y a de fortes chances que l’isolation par laine soit délaissée au profit de la mousse de polyuréthane.

Au rayon des arguments « contre » ? Le prix (près de 3 fois plus élevé), et son équivalence en plastique qui rappelle que sur l’autel de bâtiments écoresponsables, ce sont des tonnes de pétrole qui seront nécessaires. Dans le cadre de la maison lilloise de 170 m² évoquée plus haut, ce sont 2000 bouteilles de plastique qui ont été projetées sur les murs…

 

👉 Le stade du futur sera démontable, modulable et écologique

Des stades entièrement démontables et remontables ? C’est le pari un peu fou sur le papier mais totalement en phase avec les impératifs de notre temps qu’a relevé la société italienne In. Tech en proposant pour les internationaux de tennis de Rome en mai dernier un stade de 7 000 places assises entièrement démonté et réutilisé.

Pour que le projet soit totalement raccord avec lui-même, l’ensemble des pièces est composé de PVC écologique et permet une grande modularité dans les configurations proposées : une enceinte sportive peut devenir une salle de concert de 5 000 à 15 000 places.

L’avenir des infrastructures sportives à l’avenir ? C’est ce qu’espère l’entreprise qui se positionne déjà pour les JO 2026. Une ambition que partage le Qatar qui souhaite proposer dès 2022, et l’organisation de son Mondial de football, un stade de 40 000 places entièrement démontable. 

Argument écologique ? Reste à savoir si celui-ci aussi sera climatisé … Quoiqu’il en soit, une réelle solution d’avenir
pour l’événementiel dans son ensemble.

 

👉 Découvrez les lauréats des prix nationaux de la construction bois 2019

Concours ouvert aux architectes, maîtres d’œuvre, designers, constructeurs et maîtres d’ouvrage, il récompense les meilleurs projets faisant appel au bois dans leur construction.

Face à un jury national composé d’experts reconnus dans le secteur de l’architecture et du bâtiment, plusieurs projets ont été jugé sur leur exemplarité en fonction de 7 catégories identifiées : « Travailler – accueillir », « Apprendre – se divertir », « Habiter ensemble », « Habiter une maison », « Réhabiliter un équipement », « Réhabiliter un logement » et « Aménager ».

A l’arrivée, 7 réalisations bois parfaitement en phase avec leurs environnements et leurs fonctions :

  • Habiter une maison : L’Onde, arba architectes
  • Apprendre – se divertir : Médiathèque du Sud Sauvage, C0-ARCHITECTES
  • Travailler – accueillir : Atelier de maroquinerie, DE-SO achitectes
  • Réhabiliter un équipement : Coopérative Laitière « Vercors Lait », FLLOO Architecure et Urbanisme
  • Travailler – accueillir : Immeuble de bureau Green Office Enjoy, Baumschlager Eberle Architekten
  • Réhabiliter un logement : réhabilitation des parties communes du bâtiment E9 à Mourenx, SARL ALEXANDRE LACAZE
  • Aménager : Halle Tayac, DM-ARCHITECTES