Qu’il neige, qu’il vente ou qu’il grêle … l’Hebdo MAF est plus tenace qu’un bus scolaire et rien ne peut l’empêcher de venir jusqu’à vous !
Les 400 plus grandes agences d’architecture, les chantiers ordinaux de l’année 2019, Brexit, Réinventer Paris 2 et Bauhaus … C’est l’actualité de la dernière semaine de Janvier !
MAF Assurances

Les titres de chaque paragraphe sont cliquables pour vous proposer l’article original.

 

👉 Les 400 plus grandes agences d’architecture réunies le temps d’une soirée

Le 16 janvier dernier, le magazine d’a et la MAF organisaient une soirée à l’occasion de la publication, dans le numéro du mois de décembre du magazine, du classement des entreprises d’architecture en fonction de leur chiffre d’affaires annuel.

En présence de Gaël Chervet, PDG du groupe Ficade, éditeur du Magazine d’a, de Corinne Langlois, sous-directrice à l’architecture, à la qualité de la construction et du cadre de vie, et de Jean-Claude Martinez, Président de la MAF, la soirée a permis à la mutuelle n°1 des architectes de rappeler ses engagements aux côtés de tous les concepteurs.

Le top 10 des agences 2018 :

1. Arep (CA 2017 : 63.500, variation par rapport à 2016 : -21.5%)
2. Renzo piano building workshop (44.856, -2,4%)
3. Valode et Pistre (35.200, +3,5%)
4. Ateliers Jean Nouvel (34.000, +36%)
5. Chabanne + Partenaires (30.960, +0,3%)
6. Wilmotte et associés (29.164, -1,1%)
7. AIA Life designers (28.293, 11,8%)
8. Baumschlager Eberle (24.150, -1,66%)
9. A26 Architectures (21.549, -4,1%)
10. Patriarche (20.066, +33,2%)

Les chiffres sont exprimés en milliers d'euros.

 

👉 L’Ordre annonce les chantiers de l’année à venir

Le mois de Janvier, ses bonnes résolutions, la neige … et les vœux de tous les acteurs du secteur ! Le Conseil National de l’Ordre des Architectes n’a pas manqué le rendez-vous et le 17 janvier, Denis Dessus, son président, a présenté les chantiers de l’année à venir.

Sans s’épancher sur une année 2018 qui aura été tout à la fois compliquée par ses évolutions législatives, et symbole d’unité et de cohésion dans la profession, il a rappelé le poids économique du secteur (20 000 startups et quelque 60 milliards de travaux par an), et la source d’inspiration que représente le modèle architectural français à l’étranger.

Parmi les priorités de l’Ordre, Denis Dessus mise aussi sur un rapprochement avec les bailleurs sociaux après la distance induite par ELAN, ainsi que la mise en place d’une plateforme digitale pour regrouper les questionnements et bonnes pratiques, utilisables dans le cadre du Grand Débat National. Affaires à suivre …

 

👉 Un hard Brexit ne dérangerait pas tout le monde …

Le Brexit n’en finit pas d’agréer des mécontents dans son sillon. Alors que les pays européens se préparent à un « hard Brexit », une sortie sans accord entre l’Union Européenne et le Royaume Uni, certaines mesures doivent être prises dans l’urgence afin de pallier à des situations pour l’instant théoriques, mais qui pourraient arriver plus tôt que prévu.

Tel est le cas des aménagements nécessaires à une des conséquences du Brexit : le retour du contrôle aux frontières. Seulement à l’heure actuelle, les infrastructures nécessaires n’existent pas, dans une zone particulièrement fréquenté : la Manche étant le plus gros axe maritime du monde, et la crise des migrants nécessitant une surveillance accrue des côtes.

Pour mettre en place le dispositif nécessaire avant le 30 Mars prochain, date du Brexit, le gouvernement Philippe a voté en catimini une ordonnance et un décret d’application dispensant le recours aux concepteurs dans le cadre de la construction et de l’aménagement en urgence des locaux. Une mesure que le CNOA estime favoriser les grands groupes de BTP …

 

👉 Réinventer Paris 2 : pour les sous-sols parisiens, 20 projets dévoilés

En 2014, « Réinventer Paris 1 » avait rencontré un succès certain et donné naissance à d’autres consultations du type « Réinventer la Seine » ou « Reinventing cities – appel à projets international ». Après la sortie de terre de quelques-uns des lauréats de la première édition, tel que des bains douches transformés en coliving dans le 15ème arrondissement, la Mairie de Paris a souhaité retenter l’aventure.

Sur le thème « Les dessous de la Ville », 33 sites ont été proposés aux candidats dans le cadre de « Réinventer Paris 2 », et 217 candidatures plus tard, 85 projets ont été présélectionnés avant que 20 ne soient finalement retenus.

En lien avec des promoteurs et des architectes, ils s’articulent autour de vocations culturelles  et sportives, aucune information n’ayant cependant été communiquée quant aux dates d’exécutions. Pour ce qui est des 11 sites n’ayant pas trouvé nouvelle vie à leurs locaux, certains sont toujours en attente de propositions et d’autres considérés comme trop compliqués à exploiter.

La liste des 20 projets lauréats est à retrouver sur le site de d’a.

 

👉 Bauhaus : l’influence éternelle d’une école centenaire

Il y  a maintenant 100 ans que Walter Gropius, architecte, fondait l’école Bauhaus à Weimar. Célèbre de par le monde pour son influence sur l’architecture et le design, l’institut avant-gardiste est le berceau dans lequel ont pu croître des influences qui feront la richesse de la production du XXème siècle.

On doit à ses maîtres fondateurs les racines de courants majeurs de l’époque moderne : style international, mobilier éternel tel que le célébrissime « siège wassily » ou encore compréhension précoce de la nécessité d’une convergence de toutes les activités plastiques vers la construction. Un constat qui est d’ailleurs toujours d’actualité et souvent reproché aux écoles d’architecture d’aujourd’hui, 100 ans plus tard, partagé notamment par des starchitectes tels que Rudy Ricciotti  (dans L’architecture est un sport de combat, publié chez Textuel).