Plus discret que le gros monsieur qui passe par la cheminée, mais plus attendu que les cadeaux au pied du sapin, voici, pour vous, l’Hebdo MAF 44 !
LPS, chiffres de la construction mondiale, stade de football au Qatar, Le Corbusier et Delphine Aboulker. Voilà le menu de la semaine !
MAF Assurances

Les titres de chaque paragraphe sont cliquables pour vous proposer l’article original.

 

👉 Contre les LPS, les assureurs historiques font front

« On nous dit que nous, assureurs 'historiques', sommes trop chers ? Non, nous sommes au prix ! » ce sont les mots de Jean-Michel Savin, Directeur du Développement de la MAF, interrogé sur les assureurs en Libre Prestation de Service.

Après les défaillances de plusieurs assureurs « low-cost », nombre de sociétés se retrouvent dans des situations extrêmement complexes. Pour autant, Jean-Michel Savin rassure les concepteurs : les architectes impactés ne sont que très peu nombreux.

 

👉 Construction mondiale : la fête est finie

Entre conjoncture économique mondiale, délais de paiement et hausse du prix des matières premières, les difficultés s’accumulent sur un secteur de la construction qui accuse le coup. Après 10 années de croissance, l’assureur Euler Hermes estime que le temps de la récession est venu.

La France ne fait pas exception. Avec une chute de 10,2 % des mises en chantiers en août 2018, la tendance semble partie pour durer, et les prévisions de croissance tournent aux alentours de 1.6% pour 2018, là où elle s’élevait à 2.5% en 2017. Pour autant, il est encore trop tôt pour connaitre les effets de la loi ELAN sur le secteur, et la région parisienne devrait rester épargnée grâce à la locomotive du Grand Paris qui dynamise la construction francilienne.

 

👉 Mondial de football 2022 : le stade de la finale dévoilé

Le Qatar vient de dévoiler le stade central de la Coupe du monde 2022 : le Lusail Stadium. Réalisé par les architectes britanniques de l’agence Foster & Partners, l’édifice est un clin d’œil à la culture arabe avec des motifs repris à la manière des lanternes « fanar ».

Dans une région du globe où l’amour du ballon rond ne fait pas l’unanimité, l’utilité d’un stade de 80 000 places fait débat. C’est pourquoi la construction est pensée pour épouser une deuxième vie, et est modulable afin d’accueillir des cliniques, restaurants, hôtels et commerces.

 

👉 Corbu sous le sapin

Plus que quelques jours avant Noël et il vous manque toujours un cadeau à mettre sous le sapin ? Nous avons sûrement trouvé l’idée adéquate. Dans un ouvrage paru chez Flammarion, le photographe Richard Pare et l’historien de l’architecture Jean-Louis Cohen offrent une nouvelle jeunesse aux œuvres de Le Corbusier.

Comment ont vieilli ces constructions qui auront marqué l'histoire de l'architecture ? Comme le rappelle Jean-Louis Cohen, « Figé sur les pages glacées de l'Oeuvre Complète, le témoignage imprimé de la production de Le Corbusier n'a guère varié dans le temps. Il n'en a pas été de même pour les édifices, qui en ont subi les dommages et outrages. » Et d'ajouter plus loin : « Comme les photographies de Richard Pare le montrent de façon si émouvante, chaque bâtiment présenté ici est comme suspendu dans un état matériel temporel inévitablement fragile, condition qui n'est nullement récente ».

 

👉 Delphine Aboulker, une architecte nommée conseillère patrimoine et architecture

Le cabinet du ministre de la Culture Franck Riester se met progressivement en place. Parmi les dernières nominations, celle d’une architecte de formation en charge de l’architecture. Après un parcours en agence chez Christian de Portzamparc et Peter L.Glock & Part, Delphine Aboulker a travaillé à l’Institut National d’Histoire de l’Art et a donné des cours à l’école d’architecture de Normandie. Un profil cohérent, à même de comprendre les enjeux de la profession, qui suscite une attente naturelle chez les concepteurs.