37ème numéro d’une formidable lignée, l’Hebdo MAF est de retour pour remplir sa mission : vous délivrer l’information qui a fait la semaine. Au menu de l’Hebdo MAF 37, l’UNSFA en première ligne pour protéger les intérêts des architectes, le lauréat du Grand Prix National de l’Architecture 2018 dévoilé, un immeuble chauffé grâce au métro, les galères du Grand Paris et la 45ème bougie d’une réalisation emblématique de la ville de Sydney.
Vous avez 5 minutes devant vous ? Capitalisez dessus de la meilleure des manières en lisant l’Hebdo MAF.
MAF Assurance

Les titres de chaque paragraphe sont cliquables pour vous proposer l’article original.

 

👉 Pour protéger les architectes, l’UNSFA mène les discussions

Dans un contexte chargé qui a vu conjointement le projet de loi ELAN définitivement adopté, et un remaniement gouvernemental à l’issue duquel Jacques Mézard a laissé son maroquin à Julien Denormandie, à la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, le président de l’UNSFA a porté les intérêts de la profession devant l’équipe gouvernementale.

Au terme des deux heures d’entretien : un communiqué et la volonté affichée de la part du ministre de soutenir la profession dans le cadre nouveau de la loi logement Macron/Philippe. Des promesses que l’UNSFA ne manquera pas de rappeler lors de son Congrès annuel, se déroulant cette semaine à Marseille.

 

👉 Pierre-Louis Faloci lauréat du Grand Prix National de l’Architecture 2018

Depuis le 12 Septembre dernier, ils n’étaient plus que 6 architectes à être en compétition pour succéder à Jean-Marc Ibos et Myrto Vitart et devenir lauréat 2018 du Grand Prix national de l’architecture. C’est finalement Pierre-Louis Faloci qui hérite de la plus haute distinction nationale, saluant le parcours d’un architecte, la cohérence de sa production et l’adéquation avec son époque.

Déjà titulaire du prix de l’Equerre d’Argent en 1996, les réalisations de Pierre-Louis Faloci sont nombreuses et souvent liées aux lieux de mémoires : musée de la bataille de Valmy dans la Marne, Musée de la guerre 14-18 à Lens, Centre Européen du résistant déporté, Centre d’archéologie du Mont Beuvray, transformation du musée Rodin …

Des réalisations qui auront séduit le jury face aux quelque 3000 personnalités françaises et européennes du monde de l’architecture consultées pour l’occasion !

 

👉 La ligne 11 du métro chauffe votre intérieur

Se chauffer avec la chaleur du métro. A bien y penser, l’idée ne parait pas des plus séduisantes pour quiconque a déjà emprunté le réseau de transport ferré parisien. Pourtant, dans le quartier prisé du Marais, un immeuble de vingt logements a profité d’une réhabilitation afin de capitaliser sur cette nouvelle source de chaleur inutilisée, gratuite et disponible à proximité.

Depuis sa rénovation, les besoins en chauffage de l’immeuble affichent un très écologique 55 kWh/m²/an, dont 35% provenant directement du métro. Une réalisation inédite qui donne des idées pour l’avenir à Paris Habitat et à la RATP, mais restant cependant limitée par de nombreux impondérables : une température de l’air qui ne doit jamais descendre en dessous de 19 degrés, un taux d’humidité de 50%, et une distance entre la source et la pompe à chaleur de 50 mètres maximum.

Gageons qu’avec la densité du métropolitain francilien, les opportunités se multiplieront !

 

👉 Grand Paris, grands problèmes

Porteur d’espoirs pour une ville qui frôle l’asphyxie, le Grand Paris ne cesse pourtant de s’enliser dans un imbroglio administratif inextricable. Alors que l’arrivée au pouvoir du Président Macron, convaincu de l’intérêt de la réforme, devait dégager l’horizon, le calendrier électoral et la réalité politique compliquent les choses.

Aujourd’hui, les oppositions plombent toutes initiatives, et déjà se profile à l’horizon un recul de la réforme après les municipales de 2020. Un recul de plus en plus envisagé alors que dans le même temps, Roland Castro remettait fin Septembre un rapport appelant à l’audace et au concourt de tous les acteurs impliqués, au premier rang desquels, les architectes.

 

👉 A Sydney, l’Opéra fête ses 45 ans

C’est devenu un élément emblématique de la skyline de Sydney, et aujourd’hui il fête ses 45 ans. L’opéra, conçu par l’architecte danois Joern Utzon, a reçu pour l’occasion une série d’hommages de la part de concepteurs qui saluent unanimement un choix fort, et totalement en adéquation avec son environnement direct.

Livré en 1973, l’Opéra de Sydney a nécessité pas moins de 16 ans de construction et la participation de plus de 10 000 ouvriers.