Dans le cas où vous n’auriez que très peu de temps à consacrer à l’actualité, que votre boite mail ne cesserait de vous solliciter et que vos journées sembleraient manquer d’heures, alors il resterait toujours l’hebdo MAF pour vous présenter, en quelques lignes, les grandes infos du secteur.
Nous vous expliquerions par exemple que les Journées Nationales de l’Architecture reviendraient en Octobre ou que Stéphane a peur d’être berné. Vous y apprendriez également que la disruption du monde de la construction est en cours mais loin d’être à terme, que la Boîte à Outils Chantiers est une grande avancée pour les architectes. Ce serait également l’occasion de lire le point de vue de Dominique Perrault sur l’exercice de son métier…
HebdoMAF #33

Les titres de chaque paragraphe sont cliquables pour vous proposer l’article original.

 

👉 Journées Nationales de l’Architecture : 3 jours pour se dévoiler

Les 19, 20 et 21 Octobre prochains auront lieu la troisième édition des Journées Nationales de l’Architecture. Pendant ces trois jours, le but est d’ouvrir ses portes en grand au public : rencontres et débats avec des acteurs de l’architecture, visites de chantiers et balades urbaines, expositions techniques et artistiques, ou encore ateliers pédagogiques.

Comme lors de la précédente édition, ces journées seront marquées par la proclamation d’un nouveau lauréat du Grand Prix National d’Architecture et le vernissage de l’exposition des lauréats des AJAP (Albums des Jeunes Architectes et Paysagistes 2018).

Renseignements et programme en fonction des régions juste ici !

 

👉 L’ELAN du projet de loi est en Berne

« Avec cette loi, on aurait détruit le Marais ! » Que tout le monde se rassure, il n’est pas question de raser le célèbre quartier de la capitale. En revanche, cette phrase, lâchée au micro de RTL renseigne assez clairement sur l’avis de Stéphane Bern concernant la loi ELAN. S’il s’est adonné à une pareille charge, lui pourtant connu pour être un proche du président, c’est parce qu’il s’est vu confier une mission sur le patrimoine, à l’issue de laquelle il doit rendre un rapport.

Les traductions de son action sont d’ailleurs déjà visibles avec la mise en place d’une « loterie nationale » dont une partie des gains doit servir à la conservation du patrimoine. Concernant la Loi ELAN, il reproche la mise au ban des Architectes des Bâtiments de France dans les consultations relatives à l’installation d’antenne-relais et les immeubles jugés « indignes ».

Une continuité de la Loi ALUR selon Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires, une facilitation de la destruction du patrimoine pour les autres.

 

👉 Les pieds dans le chantier, le doigt sur la Boîte à Outils

Depuis Avril, la Boîte à outils de la MAF est une réponse concrète, exhaustive et digitale aux difficultés rencontrées par les concepteurs lors du chantier. Cette semaine, Michel Klein, Directeur des Sinistres, s’exprime dans les colonnes du Moniteur.

L’occasion de comprendre la genèse de la réflexion ayant conduit à cette réalisation, le contenu que vous y retrouverez et le sens de la navigation.

Vous n’avez jamais entendu parler de la Boîte à Outils Chantiers ? Pas une fois vous ne vous êtes connecté ? On vous y attend ! Il n’est jamais trop tard pour prendre une bonne habitude …

 

👉 Disruption du disrupteur : quand l’homme aide la machine dans son travail

L’avenir des industries de pointe semble s’inscrire dans la robotisation de leurs unités de production. La construction ne semble pas échapper à la tendance. Du moins, c’est ce que l’investissement de près d’un milliard de dollars dans la startup américaine Katerra par un fond d’investissement, semble laisser croire.

Le principe est simple et inspiré de ce qui existe déjà dans d’autres industries : recourir à une nouvelle génération de matériaux et utiliser les technologies numériques à tous les stades de la construction afin de révolutionner le monde du bâtiment. Beau programme !

Seulement la mise en application ne semble pas être aussi facile que les simulations informatiques l’avaient laissé entendre : problèmes de qualité, mauvaises dimensions des unités préfabriquées, besoin d’interventions humaines beaucoup plus nombreuses que prévu …

Bref ! Que tous les ouvriers se rassurent, leur métier à encore de beaux jours devant lui.

 

L’actualité de l’architecture ne se lit pas qu’en lettres digitales. Désormais, nous vous proposons un article parmi les revues du secteur.

d'a👉 « Aujourd’hui les bâtiments de prestige restent essentiellement non reproductibles »

 Alors que la tendance est à la quête de sens, à l’importance de la réalisation architecturale dans la quête de « faire ville   », de reconnecter les hommes entre eux en effaçant le mobilier urbain … Dominique Perrault dénote. Autant qu’un   hippodrome en or au milieu du bois de Boulogne, autant que 4 tours posées comme des livres en bord de Seine,   l’architecte ressemble à ses œuvres. Ou peut-être est-ce l’inverse ?

 Dans une interview accordé à la revue « D’Architectures » n°264 Juillet / Aout 2018, Dominique Perrault offre aux lecteurs sa vision de   la matière, son ambition pour la lumière et un avenir qu’il voit sous terre.