Depuis 1983, l’association AMO, pour Architecture et Maîtres d’Ouvrage, agit comme un trait d’union. D’un côté la maîtrise d’œuvre, de l’autre d’ouvrage. Ensemble, ce couple concepteur/client est à l’origine du bâti dont le prix annuel décerné par l’association célèbre les collaborations les plus fructueuses.
MAF Assurances

Mercredi 6 Novembre, il était temps de clore plusieurs mois d’une attente qui avait débutée en Mai dernier avec l’ouverture des candidatures au Prix AMO. 5 mois plus tard, ils seront 6 lauréats à repartir avec une distinction parmi lesquelles la plus belle métamorphose, la typologie la plus créative, le lieu le mieux productif, le meilleur catalyseur urbain, le TransEuropArchi France-Belgique ou encore la mise en œuvre la plus audacieuse. 

Partenaire de l’événement et marraine de ce dernier prix, la MAF s’exprimait par la voix de son président, Jean-Claude Martinez. L’occasion pour la mutuelle de rappeler son engagement en faveur de la maîtrise d’œuvre et l’importance de l’échange avec sa maîtrise d’ouvrage.

L’heure du verdict est arrivée : dans la catégorie mise en œuvre la plus audacieuse, une double coque de béton, tantôt lisse, tantôt sablé, foncée à la base et de plus en plus clair vers son sommet apparait sur l’écran. Il s’agit du travail de Titan, une agence d’architecture nantaise qui décrochait en 2015 la construction du pavillon d’accueil du musée Clémenceau de Lattre à Saint-Vincent-sur-Jard en Vendée (85).

Parmi les contraintes du projet, le respect du volume occupé initialement par la maison qui sera la dernière demeure de Georges Clémenceau et la nécessité de s’inscrire discrètement dans la ligne de côte atlantique et les dunes avoisinantes.

Pari réussi et réalisation unanimement saluée, qui, après avoir été lauréat du prix Trophée béton Pro en Octobre reçoit le Prix AMO 2019 de la mise en œuvre la plus audacieuse.

La plus belle métamorphose est quant à elle attribuée à l’extension du Musée de Lodève réalisé par l’agence Projectiles. La typologie la plus créative et le Grand Prix du Jury reviennent à Sophie Delhay Architecte pour sa capacité à bousculer les usages sur un programme de 240 logements livré à Dijon. LIST repart avec le prix du lieu le mieux productif à Kasterlee (Belgique) et 51N4E avec celui du meilleur catalyseur urbain pour son travail remarquable dans le port de Saint-Nazaire.

Pour clôturer le millésime 2019, une nouveauté, le prix TransEuropArchi, mettant à l’honneur une collaboration franco-belge en cette année de 30ème anniversaire de la chute du mur de Berlin. C’est Hart Berteloot qui ramène la coupe dans son plat pays, suite au travail réalisé sur le conservatoire de musique de Montataire, dans l’Oise (80).

Retrouvez l’ensemble des lauréats et une présentation des projets sur le site prix-amo.com !
 

© JF Molliere