L’offre MAF s’applique aux projets d’aménagement de lotissements comme à la maîtrise d’œuvre de bâtiment. Qu’il projette une tour ou un aménagement paysager, l’architecte est au même régime d’assurance. « L’obligation depuis le 1er mai 2017 de recourir à l’architecte pour les projets de lotissement de plus de 2.500 m2* ne modifie pas l’offre de la MAF », indique Hippolyte Dumézil, directeur des contrats.
Permis d'aménager : les lotissements au même régime que les bâtiments

 

Le contenu de cet article est réservé aux adhérents de la MAF. 

Pour lire l'intégralité de cet article veuillez vous rendre sur notre site MAFCOM

Lire l'article sur MAFCOM

Sur le même sujet