Chaud devant ! L’Hebdo MAF vient de sortir !

Pour accompagner la canicule installée sur une grande partie de l’hexagone, nous vous proposons un peu de lecture rafraîchissante et intéressante. Vous y découvrirez par exemple la sélection culturelle de l’Ordre d’Île de France pour votre été, l’avis de Christian de Portzamparc sur la loi ELAN, la nouvelle verrerie de l’Hôtel Dieu de Lyon, la nouvelle tour prévue à la Défense ou encore le premier gratte-ciel toulousain.

On s’hydrate, on se met à l’ombre et on lit l’Hebdo MAF. Voilà nos conseils pour ne pas être dérangé par les fortes chaleurs !
MAF Assurance

Les titres de chaque paragraphe sont cliquables pour vous proposer l’article original.

 

👉 Barbecue, plage et lecture : les suggestions de l’Ordre pour votre été !

Les vacances d’été, ce moment idéal pour rattraper le déficit de lecture accumulé tout au long de l’année. Pour vous accompagner dans votre sélection culturelle de l’été, l’Ordre des Architectes d’Île-de-France vous propose les must-reads.

Parmi les thématiques abordées, il y en a pour tout le monde. La sélection commence par des livres jeunesse pour accompagner l’éveil à l’architecture. Loin de la réception de travaux ou de la RT 2012, il s’agit ici d’un petit aventurier à la découverte de la ville, ou là d’une invitation à comprendre l’évolution de l’habitat des hommes au fil des âges.

Pour un public plus averti, on retrouve des réflexions sur le sens de la ville, l’importance de la qualité du cadre bâti ou encore le Grand Paris.

De quoi prendre un peu de hauteur durant vos beaux après-midis estivaux.

 

👉 Loi ELAN : Christian de Portzamparc ne veut pas jeter le bébé avec l’eau du bain

« On a tous commencé plus ou moins par des concours de logements sociaux ». On imagine que pour Christian de Portzamparc c’était il y a un moment, mais c’est bien en ces termes que le célèbre architecte, fraîchement récompensé du Preamium Imperiale 2018, a attaqué la Loi ELAN.

Ne se posant pas en farouche opposant aux réformes, nombreuses, entreprises par l’état, avouant même y être majoritairement favorable, il est plus réservé sur la Loi ELAN. Admettant que certaines mesures du projet de loi vont dans le bon sens, il s’oppose à la fin des concours dans les logements sociaux et appelle à l’émergence d’un concours plus souple, plus rapide, plus oral et faisant la part belle aux débutants.

 

👉 L’Hôtel Dieu se pare d’une coiffe magnifique

L’agence d’architecture AIA, avait pour mission de permettre à la lumière d’inonder une cour qui fut une morgue, au sens premier du terme, pendant de nombreuses années. Forcément, le briefing de base peut laisser dubitatif. Mais après avoir remporté le projet face à 10 autres propositions, l’architecte Albert Constantin et ses équipes livrent une verrière de plus de 1000m², dans laquelle se love désormais une cour entièrement repensée.

Parmi les contraintes, les classiques et celles que s’est imposé seul le cabinet d’architecte, au premier rang desquels, 306 panneaux de verre feuilleté allant de 1 à 4,6m², tous différents. Le tout, reposant sur 6 poteaux métalliques, a nécessité une parfaite orchestration des différentes entreprises sur place et de celles en charge de la fabrication.

Le résultat final offre aux usagers de l’Hôtel Dieu de Lyon une balade dans un espace où se rencontrent histoire et modernité, ombre et lumière, pierre de taille et verre traité.

 

👉 IF Architecture signe une tour atypique au cœur de la Défense

La forêt urbaine de la Défense aura bientôt un nouveau membre de 152 mètres de haut. Si ses 38 étages n’en font pas une des tours les plus hautes de la city hexagonale, sa silhouette en revanche, lui conférera un style unique. Plus large en son sommet qu’à sa base, les différents étages varieront de 600 m² pour le rez-de-chaussée à 1900m² au sommet.

Avec l’inclinaison négative de 2° de sa façade, chacun des différents niveaux aura une variation de 75 cm de circonférence entre eux. Avec ce programme, l’agence IF Architecture vise la livraison d’un bâtiment de bureaux atypique de 51 000m², offrant des plateaux de haut de gamme.

 

👉 La ville rose vise les cieux

La skyline de Toulouse métropole va bientôt être fendue d’un nouvel élément distinctif. Dominant la capitale occitane du haut de ses 150 mètres, la Tour Occitanie sera le nouveau visage d’un secteur de la ville autrefois occupé par un centre de tri SNCF. A proximité de la Gare Matabiau, ce gratte-ciel lance de manière spectaculaire la métamorphose du futur quartier d’affaires Teso, pour Toulouse EuroSudouest.

Pour occuper les 30 000m² que la construction va proposer, des bureaux, des logements et un hôtel de luxe sont prévus. Et afin d’honorer un de ses plus proches voisins, le célèbre Canal du Midi, classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, la tour est pensée comme une spirale végétalisée, avec notamment un jardin suspendu qui sera ouvert au public.

Mais le projet présenté par l’architecte Daniel Libeskind et la Compagnie de Phalsbourg ne fait pas que des émules alors que le permis de construire vient d’être déposé. Les riverains, jugeant avoir été trop peu consultés sur le projet, prévoient un éventuel recours, retardant potentiellement la livraison aujourd’hui prévue pour 2022.