Après une longue semaine d’attente à vous questionner sur son contenu et ses actus, voilà enfin la réponse : l’hebdo MAF est disponible. 24ème édition et comme à son habitude, l’info qu’il faut, livrée tout chaud !
Cette semaine, palmarès des lauréats du concours des Gares du Grand Paris, gros lifting de la Gare Montparnasse, le Mipim de Paris, la volonté politique de redynamiser les centres-villes et les lauréats de l’Académie d’Architecture.

C’est l’actu qui occupe la semaine du 18 au 24 juin, c’est maintenant et c’est spécialement pour vous !
Hebdo MAF

Les titres de chaque paragraphe sont cliquables pour vous proposer l’article original.

 

👉 Gares du Grand Paris : 4 solutions innovantes et durables retenues

Nous vous en parlions dans le numéro 13 de l’hebdo MAF, le concours ayant pour vocation de tester des solutions originales et novatrices dans 5 gares sélectionnées du Grand Paris arrive à son terme et 4 des 5 lauréats sont connus.

Le 14 Juin dernier, la Société du Grand Paris, l’AMIF et Île-de-France Mobilités ont attribué les projets autour des gares de Chevilly « Trois Communes », Champigny-Centre, Clichy-Montfermeil et Massy-Opéra. Pour connaître le lauréat de la gare de la Courneuve « 6 routes », il faudra patienter jusqu’à fin juin.

Parmi les solutions retenues, un revêtement innovant et fluorescent permettant de signaler un parcours au sol pour les usagers, un éclairage urbain qui adapte sa luminosité en fonction de la saison, du temps et du moment de la journée, ou encore du mobilier urbain fabriqué à l’aide d’imprimante 3D permettant une adaptation parfaite, et un réaménagement infini grâce à des rails.

 

👉 Quais repulpés, façades liftées, ouvertures repositionnées …  la Gare Montparnasse se fait belle

Centre névralgique d’un quartier qui est un des poumons économiques de la capitale avec ses quelques 35 000 emplois, la gare avait besoin d’une cure de jeunesse. Au-delà de la vétusté des installations, il s’agit avant tout de donner à l’ensemble les armes pour relever le défi quotidien qu’est le sien : centraliser le transit de près de 200 000 personnes par jour, entre les départs des grandes lignes et les usagers des transports en commun, avec une augmentation prévue à 250 000 rapidement.

A la manœuvre de ce gros chantier, SNCF Gares & Connexions ainsi que Altarea Cogedim orchestrent les 3 phases qui aboutiront à une livraison finale attendue pour novembre 2020.

 

👉 Un bourg tous, et tous pour les centres-villes

Proposer un plan de sauvegarde et de redynamisation des centres-villes et des bourgs qui perdent conjointement leurs commerces et leurs résidents. Voilà l’objectif du « Pacte national pour la revitalisation » adopté par le Sénat à la mi-juin.

Grâce à un large consensus, bien au-delà des antagonismes habituels de la politique, le texte doit permettre de simplifier les procédures pour la reprise ou la création de commerces dans les villes de province. L’ennemi, nommé et bien connu de tous, est la périphérisation qui détruit l’âme des bourgs et induit mécaniquement « une aggravation de la crise », selon Martial Bourquin, sénateur PS du Doubs.

En prévoyant de développer concomitamment l’offre commerciale et l’offre résidentielle, le hasard du calendrier fait bien les choses, à quelques jours de l’adoption de la controversée Loi ELAN.

Un bel alignement des astres en faveur du cadre bâti !

 

👉 Médaille d’Or pour Barani, cadet de Ricciotti

Marc Barani, architecte méditerranéen connu, entre autre, pour le pont Eric Tabarly à Nantes et le Palais des Congrès de Nancy, s’est vu remettre la médaille d’or 2018 de l’Académie d’Architecture. Chaque année, cette cérémonie est le point d’orgue de l’actualité de l’Académie, et vise à récompenser les personnes qui font rayonner l’architecture.

Pour le lauréat de l’année, l’instance a tenu à saluer l’approche « transversale de l’architecture, du paysage et de l’urbain associée à un sens scrupuleux du détail constructif qui confère une noblesse intemporelle aux œuvres exemplaires qu’il conçoit. »

Renée Gailhoustet, architecte célèbre pour ses réalisations en matière de logement social en banlieue parisienne, s’est vue remettre la médaille d’Honneur.