Publique et gratuite, la plateforme KROQI s’adresse à tous les professionnels de la construction pour concevoir, construire et exploiter les bâtiments.
Ses outils collaboratifs et ses services innovants permettent de travailler autour de la maquette numérique.
mafcom

Qu’est-ce qui est numérique, publique, gratuite et évolutive ? KROQI, la plateforme de travail collaboratif lancée le 29 mars dernier par Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, et développée par le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB). Objectif affiché : accompagner le déploiement du BIM et généraliser la conception numérique du bâtiment à l’horizon 2022. Pour cela, l’Etat met à la disposition des très petites et moyennes entreprises, qu’elles soient d’architecture, des bureaux d’études, des contrôleurs techniques, des artisans, ou même des assureurs... le moyen de travailler ensemble autour de la maquette numérique. Conçue avec les organisations professionnelles, la plateforme KROQI répond à cet objectif. « La plateforme est un outil collaboratif simple d’utilisation, remarque Roland Marques, architecte, elle permet de partager des fichiers et des informations en phase d’études, mais aussi en phase chantier, avec les artisans et les entreprises ». Le CSTB qui a mis au point KROQI précise que sa plateforme permet de travailler dans un environnement numérique fiable, qu’elle améliore la gestion des plannings et des ressources de l’entreprise tout en gagnant en productivité et en optimisant les coûts.

Applications pratiques et innovantes

Dés aujourd’hui, les professionnels du bâtiment peuvent accéder à des services permettant par exemple de générer une maquette 3D à partir d’un plan 2D. Ou bien de chiffrer des travaux et créer rapidement des devis. Ou encore d’accéder rapidement aux quantités du projet, spécifiques à chacun des corps de métiers (nombre de portes, de fenêtres, de mètres carrés, de mètres linéaires de plinthes ou de câbles...). Bientôt, les architectes pourront remplir automatiquement le formulaire Cerfa de demande de permis de construire et visualiseront directement en ligne leurs maquettes numériques.

KROQI, par le jeu des appels à la création de nouveaux services lancés auprès des éditeurs de logiciels et de start-up du secteur, continuera à s’enrichir dans les mois qui viennent avec des applications numériques adaptées aux métiers du bâtiment (voir encadré).

Pour accéder à KROQI : http://www.kroqi.fr/

Les services disponibles et ceux annoncés...

  •  4 services sont ainsi d’ores et déjà intégrés à la plateforme :
    • Abyla BIM Checker, proposé par Labéo : logiciel de visualisation et vérification de maquettes IFC pour le BIM d'exploitation ;
    • BatiChiffrage, proposé par BatiactuGroupe : bibliothèque de prix et chiffrage de travaux ;
    • Edificius, proposé par ACCA software : solution logicielle pour la conception architecturale 3D(éditeur italien) ;
    • WiseBIM, proposé par l’éditeur éponyme : génération de maquettes IFC à partir de plans 2D.

 

 

  • Les 10 nouveaux lauréats qui ont été sélectionnés dans le cadre de la seconde vague de l’appel à la création de nouveaux services :
    • ARCHIC, avec EnterBIM ;
    • ATLIBITUM, avec AnalysImmo ;
    • ATTESTIS, avec la solution éponyme ;
    • BIMEO, avec AR2Build ;
    • CSTB, avec Reef4BIM ;
    • datBIM SA, avec Open-datBIM ;
    • e-btp, avec la solution éponyme ;
    • Groupe QUARTUS, avec 3DEXPERIENCE ;
    • TAMAPLACE, avec Tamashare ;
    • UBAT Groupe, avec LikProject.