C’est l’heure de retrouver votre dose hebdomadaire d’actualité de la conception. Cette semaine Pascal Gontier et la construction collective, les architectes européens unis pour la qualité architecturale, le Grand Paris des Architectes 10 ans après, l’évolution du marché des architectes européens et Tour Triangle de Porte de Versailles.
MAF Assurances

Les titres de chaque paragraphe sont cliquables pour vous proposer l’article original.

 

👉 Home : la promesse de Pascal Gontier d’être chez soi comme à la maison

Et si l’architecte gagnait en proximité avec les occupants des logements collectifs ? C’est en tout cas le pari que fait Pascal Gontier au sein de deux opérations. Home, nom de ce nouveau paradigme de la construction, est une aventure collective dans laquelle les habitants sont invités à prendre part à la conception de leur logement.

En fixant certaines règles pour que le dernier arrivé ne soit pas le plus mal servi, ces programmes se développent verticalement à la manière d’un quartier avec sa part d’imprévisible qui l’affranchit de la standardisation.

Au-delà de son objectif évident de redonner le pouvoir aux occupants en soulignant la diversité, Home questionne sur la place que doivent prendre les concepteurs, en accompagnant les usagers dans leurs réflexions, en invitant les élus à promouvoir ce type de programme plus inclusif et enfin, en favorisant les majors de la construction à soutenir la personnalisation.

Un des arguments avancé : la baisse des coûts significative induite par la suppression des frais de commercialisation, les acquéreurs étant présents dès la phase de conception. Affaire à suivre.

 

👉 Les architectes européens unis pour la sauvegarde de la qualité architecturale

Réuni à Innsbruck, le Conseil des Architectes d’Europe a entamé des réflexions liminaires au travail du groupe d’experts mandaté par le Conseil de l’Union européenne sur le thème « architecture et environnement bâti de qualité ». Ce groupe d’experts aura pour mission de s’intégrer dans le plan Culture 2019 – 2022 visant à promouvoir la qualité du cadre bâti comme ciment de sociétés durables.

A l’occasion de cette conférence, les architectes européens présents ont procédé à une analyse des politiques publiques en matière de construction en Europe, avant d’identifier et de mettre en avant des bonnes pratiques conduites dans plusieurs pays : Roumanie, Autriche, Suisse, France etc. Ces exemples sont à retrouver dans la brochure publiée à cette occasion.

L’occasion également pour le CAE de publier une nouvelle déclaration en faveur d’un environnement de qualité.

 

👉 Ils s’étaient dit rendez-vous dans 10 ans.

Et ce dixième anniversaire tombait à point nommé au moment de donner le coup d’envoi de la première Biennale d’architecture et de paysage d’Île-de-France : 10 ans que le projet du Grand Paris est né. A l’époque, 10 architectes avaient participé à l’Atelier international du Grand Paris, entre vision pour la ville, projection pour le territoire et perspective d‘évolution pour l’habitat de demain.

10 ans plus tard, 8 des 10 architectes étaient présents et partageaient leurs points de vue. Antoine Grumbach reconnaît des avancées dans le déploiement de vision commune entre les métropoles de la Seine mais une incapacité à faire des concepteurs des éléments indispensables de la vision territoriale.

Pour Christian de Portzamparc et Jean Nouvel, les deux lauréats français du Prix Pritzker membres de l’AIGP, les 10 années passées ont été l’occasion de démontrer, s’il le fallait encore, qu’un projet urbain ne se suffit pas de lui-même et de son intérêt économique, mais doit concourir à une forme de rêve, de notion de plaisir sans quoi il peine à trouver son public, comme le montre le cluster de Saclay.

 

👉 Archi qui es-tu ?

Combien y’a-t-il d’architectes en Europe ? Quelles sont les tendances de la profession ? Y a-t-il plus d’hommes ou de femmes architectes ?

Pour répondre à ces questions il faut plonger dans la dernière enquête du Conseil des architectes européens. L’occasion d’y constater la progression constante de l’activité et les 24% d’augmentation du nombre d’architectes sur les 10 dernières années, ainsi qu’une féminisation conséquente qui porte à l’équilibre la répartition homme / femme chez les concepteurs trentenaires.

Derrière ces chiffres, des évolutions dans le mode d’exercice où le temps partiel ne cesse de croître, une très faible mobilité entre concepteurs européens avec seulement 8% des architectes qui indiquent vouloir s’installer à l’étranger, une crise durable du marché de la construction qui, bien que retrouvant des couleurs, peine à retrouver ses niveaux d’avant 2008 (21 Milliards d’euros en 2008, contre 16,4 Milliards en 2018).

 

👉 Finalement la procédure de la Tour Triangle était carrée

Ils étaient trois à s’opposer à ce projet des architectes Herzog et de Meuron à Porte de Versailles : SOS Paris, France Nature Environnement Île-de-France et l’association pour le Développement harmonieux de la Porte de Versailles. Ils opposaient au permis de construire son illégalité et l’insuffisance de son étude d’impact.

Le tribunal administratif de Paris a déclaré que tout était en règle et que le projet pouvait reprendre son avancement. Il faut dire qu’il y  a fort à faire pour rendre l’érection de ses 180 mètres possible avant les JO 2024.

La première pierre devrait être posée avant 2020 et à terme les 42 étages accueilleront un hôtel quatre étoiles de 120 chambres, 2 200 m² d’espaces de coworking et un équipement culturel de 540 m².