Alors que les Français se retrouvent après de longues semaines de confinement, les professionnels de la construction s’activent pour relancer une machine plongée dans un sommeil profond. Quelle reprise et quelles perspectives ? Réponses dans l’HebdoMAF 109 !
MAF Assurances

👉 Surcoûts dans le bâtiment : la construction demande l’aide de l’État

Comment absorber le surcoût lié au respect des règles sanitaires anti-COVID, estimé à 25% ? Le problème est épineux. Du côté des entreprises du bâtiment, on estime qu’avec une marge bénéficiaire aux alentours de 10%, impossible d’encaisser la différence. 

D’autant que derrière ce surcoût se cachent de grandes disparités. Pour la CAPEB, la nature du chantier à un impact considérable : si le coût moyen en rénovation est de 15 à 20%, il peut atteindre 25% pour une maison individuelle. 

De son côté, la FFB, ajoute qu’à ces surcoûts de chantier devront s’ajouter ceux que les fournisseurs de matériaux de construction appliqueront, rappelant à l’Etat le nécessaire accompagnement à la reprise aux entreprises fragilisées qu’il doit anticiper (via un coefficient majorateur et l’annulation des charges sociales).

 

👉 Quelle architecture pour l’hôpital de demain ?

Si la tendance est au pronostic sur le monde de demain, le COVID-19 a surtout mis en lumière un problème que l’on soupçonnait déjà : l’hôpital a montré toute son inadaptation aux risques épidémiques. S’il a tenu au plus fort de la crise, c’est davantage dû à l’abnégation des équipes médicales qu’à son organisation.

Au fil du siècle dernier, l’optimisation des coûts et l’efficacité économique ont fait du métrage carré une donnée à maximiser. Or l’épidémie actuelle montre que, dans ce contexte, sas, salons d’attentes et espaces d’accueil sont autant de cordons sanitaires essentiels pour la gestion des flux.

Alors que faire du grand plan d’investissement pour l’hôpital promis par le Président de la République lui-même ? Pour l’agence d’architecture BBG, l’essentiel est de mettre en regard le coût de construction et leur coût de fonctionnement. Dans cet hôpital post coronavirus, l’espace retrouvé n’est pas entièrement dévolu au confort des patients, mais doit permettre de faciliter la vie des soignants, entre garde d’enfants, salle de sport et espace de repos.

Du côté d’Architecture Studio, on pense que le salut réside dans l’anticipation. Le parking de l’hôpital est alors équipé de branchements permettant le déploiement rapide d’une unité de crise, les chambres sont plus grandes et peuvent se dédoubler en cas de besoin et les lits simples sont prêts pour accueillir du matériel de réanimation via des raccordements prévus dès la conception. Des principes loin de n’être que théoriques pour les avoir déjà mis en œuvre dans le cadre de la construction du CHU de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe.

Plus évolutif, plus accueillant et plus facile à vivre pour ses occupants, si la réflexion n’en est qu’à ses prémices, une chose est certaine : l’architecture semble pouvoir guérir les maux des hôpitaux.

 

👉 Dernière édition de la météo des chantiers publiée par BTP Consultants

Durant le confinement, BTP Consultants a publié chaque semaine la météo du bâtiment. Le 16 Mai, avec sa 7ème et dernière édition, l’étude donnait à voir l’accélération de la reprise des chantiers. Ainsi, fin de semaine dernière, 56% avaient repris, soit 19 points de plus que la semaine précédente. 

Un signe encourageant qui cache pour autant des disparités entre maîtrise d’ouvrage publiques et privées, cette dernière montrant davantage de dynamisme avec un taux de reprise à 58%, quand, dans le même temps, la maîtrise d’ouvrage publique tourne à 48% de son régime normal. 

Des chiffres qui renseignent aussi sur une autre réalité : parmi les 44% de chantiers n’ayant toujours pas repris, près de 14% ne font toujours pas l’objet d’une volonté de reprise immédiate.

Sur le plan régional, d’autres disparités existent. Ainsi, si la région Auvergne-Rhône-Alpes (66%), le Grand Est et la Bourgogne-Franche-Comté (64%) et le nord du pays (64%) font monter la moyenne, l’Île-de-France la fait chuter avec un taux de reprise estimé à 44%. 

 

👉 Conseil National de l’Ordre des Architectes : report des élections ordinales 

Communiqué publié sur le site www.architectes.org.

« La crise sanitaire et la longue période de confinement nous ont contraint à reporter l’organisation des élections ordinales initialement prévues les 15 septembre et 15 octobre 2020, pour le renouvellement par moitié des conseils régionaux, et le 26 novembre pour le renouvellement du conseil national.

Les nouvelles dates des élections seront fixées dès que la situation sanitaire permettra aux futurs candidats de s’organiser dans de meilleures conditions. Nous espérons pouvoir les communiquer dans le courant du mois de juin. »