Au programme du 103ème HebdoMAF : l’essentiel des mesures d’aides aux entreprises, un Plan Marshall pour la construction, une solution fabriquée hors-site pour libérer rapidement les hôpitaux et des podcasts d’architecture.
mafassurances

👉 Étalement du paiement des factures, fonds de solidarité, reprise des chantiers… Ce qu’il faut savoir !

Alors que la France entame sa quatrième semaine de confinement, nombreuses sont les questions qui restent en suspens sur la gestion quotidienne ou les perspectives pour les agences françaises. Afin d’apporter des éléments de réponse circonstanciés, le Conseil National de l’Ordre publie régulièrement. Parmi les nouveautés à découvrir cette semaine :

  • Report ou étalement du paiement des factures des locaux professionnels : l’ordonnance n° 2020-316 du 25 mars 2020 (publiée au JO du 26 mars) a pour objet de reporter intégralement ou de permettre d’étaler le paiement des loyers, des factures d'eau, de gaz et d'électricité afférents aux locaux professionnels et commerciaux et de renoncer aux pénalités financières et aux suspensions, interruptions ou réductions de fournitures susceptibles d'être appliquées en cas de non-paiement de ces factures. Pourront bénéficier de cette mesure les microentreprises (entreprise comptant moins de 10 personnes, et dont le chiffre d’affaires annuel (ou un total de bilan) n’excède pas 2 millions d’euros), éligibles au fonds de solidarité, lui-même créé par l’ordonnance n° 2020-317 du 25 mars 2020. 
    Critères d’éligibilité et plus d’informations dans l’article dédié sur le site de l’ordre.
     
  • Fonds de solidarité : Suite à l’annonce du Ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, l’ordonnance du 25 mars 2020 publiée au Journal officiel le 26 mars 2020, et son décret d’application du 30 mars 2020 publié au Journal Officiel le 31 mars 2020 précisent les modalités de la mise en place d’un fonds de solidarité à destination des entreprises particulièrement touchées par les conséquences économiques, financières et sociales de la propagation de l'épidémie de covid-19 et des mesures prises pour limiter cette propagation. Le fonds de solidarité annoncé par le gouvernement est institué pour une durée de trois mois à compter de la publication de l’ordonnance. Il a pour objet de verser des aides financières aux personnes physiques et morales de droit privé résidentes fiscales françaises exerçant une activité économique particulièrement touchées par les conséquences économiques, financières et sociales de l’épidémie de covid-19 et des mesures d’urgence sanitaire prises pour limiter la propagation. L’ordonnance du 25 mars 2020 prévoit que la durée d’intervention de ce fonds pourra être supérieure à trois mois. 
    Critères d’éligibilité et plus d’informations dans l’article dédié sur le site de l’ordre.
  • Questions et conseils : vous retrouverez également une rubrique dédiée aux conseils et à la réponse aux questions qui se posent en période de confinement. Exécution des contrats, gestion des chantiers, questions juridiques, autorisations d’urbanisme etc. De bons conseils auxquels s’ajoute la FAQ MAF, dans laquelle les experts proposent une assistance complète. 

 

 
👉 Un Plan Marshall pour relancer la construction en France

Comment réamorcer la construction une fois que l’heure sera au déconfinement ? Difficile d’esquisser les traits d’une réponse, mais pour Pierre-André Comte et Stéphane Vollenweider, architectes fondateurs de l’agence Comte Vollenweider Architectes, il est indispensable que l’État prenne ses responsabilités. 

Comment ? Via un « Plan Marshall » d’investissements massifs ouvrant une fenêtre dynamique dans laquelle seront construits les équipements qui manquent dans les communes.

Interrogés sur la gestion du quotidien, les associés expliquent la difficile mise en application des recommandations sanitaires sur les chantiers. Entre nettoyage des parties communes, vérification de la santé des ouvriers et gardiennage, les architectes doivent composer avec les injonctions à réduire le nombre de présences sur les chantiers tout en embauchant davantage afin de respecter les recommandations des coordonnateur SPS.

Tous ces désagréments n’en sont pas pour autant des invitations au pessimisme. Si la période est charnière, elle doit permettre de corriger les maux de la construction : l’urgence constante doit-elle survivre au COVID-19 ? Les outils de travail à distance que les entreprises découvrent ne doivent-ils pas permettre de nouvelles collaborations ?

L’avenir seul le dira, mais l’interview est d’ores et déjà disponible en suivant ce lien.

 

👉 La filière du bâtiment propose des solutions d’urgence innovantes pour soulager les hôpitaux

Déployer en peu de temps, des unités réalisées en modules bois réemployables, d’environ 15 chambres de soins intensifs et les locaux associés. C’est la réponse qu’a trouvé la filière construction au défi que lance l’épidémie de COVID-19 aux établissements de santé du pays. 

L’idée est simple : assembler rapidement des modules d’accueil pour patients à proximité directe des hôpitaux, combinant ainsi praticité logistique et désengorgement des services. Conçus par l’agence AIA, ces modules répondent à un appel à projets lancé par le ministère de la Défense.

A la baguette, plusieurs acteurs combinent les spécialités et les expertises : à la fabrication hors-site s’ajoute une conception BIM, un suivi de projet transversal et une ingénierie concourante, des ouvrages durables et réutilisables pour d’autres missions, une formation en e-learning des équipes de montage, etc.

Un cocktail de toutes les innovations qui pourrait permettre d’exploiter 105 lits supplémentaires à partir du 15 Mai et 210 lits dès le 30.

C’est désormais au ministère de trancher et de lancer, ou non, la production.

 

👉 De l’architecture à tue-tête

La période est peu propice aux sorties culturelles. Pour autant, rien n’empêche d’épancher son désir d’architecture sur la toile. Les formats foisonnent, les sujets pullulent et les architectes plus disponibles qu’à l’accoutumée pour parler de leurs projets.

Cette semaine, le site tema.archi s’adresse aux oreilles curieuses d’histoires racontées par les bâtisseurs. Dans une sélection non-exhaustive mais riche, le site d’information dédié à l’architecture propose une immersion auditive dans l’univers des noms les plus célèbres de l’architecture, de Christian de Portzamparc et ses 1500 maquettes conservées dans les locaux de son agence, en passant par Dominique Perrault, interrogé sur la conception de la Bibliothèque François Mitterrand à Paris.

Derrière les grands noms, bien d’autres évoquent avec passion le geste de l’architecte et décryptent le regard que pose le concepteur sur la ville. Une manière différente de nourrir son envie d’architecture durant cette période de confinement.

Tous ces formats et bien d’autres encore sont à retrouver dans un article dédié sur le site tema.archi, et se savourent sur vos plateformes de streaming musicale habituelles (Spotify, Deezer, Soundcloud etc.).