Aujourd’hui, plongeons dans votre quotidien, pour mieux expliquer le nôtre : comprendre le parcours d’un architecte et ses projets pour être à ses côtés dans les moments où ça compte vraiment.

Direction Orléans. Le long de la Loire, l’agence L’Heudé et L’Heudé officie depuis 1980 et compte à son actif des programmes aux domaines variés : logements, équipement sportif, hospitalier, transport, scolaire ou encore industriel.
Depuis 38 ans, Michel L’Heudé, co-fondateur de l’agence, est adhérent à la MAF : ses débuts, ses difficultés et les raisons de cette longévité, il nous dit tout sur sa relation avec son assurance, sous l’œil bienveillant de sa conseillère.
fdgfdghfg

> Michel L'Heudé :

. Vos premiers pas dans l’architecture ?
Avec mon frère (co-fondateur de l’agence), nous venions d’obtenir notre diplôme. A la recherche d’un local et de projets, nous avons rencontré un boucher qui était prêt à nous louer l’appartement au-dessus de sa boutique en échange de la création d’une nouvelle devanture pour son commerce. Heureusement depuis les choses ont évolué, mais les débuts dans la profession sont souvent les mêmes pour tout le monde.

. Si vous êtes architecte, c’est grâce à …
Notre père ! Il était ouvrier du bâtiment. Lorsqu’il a fallu commencer à travailler, ce domaine s’est imposé de lui-même. J’ai essayé à peu près tous les corps de métiers, mais je me suis avéré être un mauvais plombier, un mauvais peintre … de fil en aiguille il ne me restait plus que l’architecture ! Rires.

J’ai eu envie d’exercer ce métier car j’aime dessiner et m’investir dans projets, mais au fil du temps c’est l’amélioration du confort des usagers / clients qui est devenu le « moteur » de ma conception architecturale.

. Ce qui vous anime dans votre métier ?
La non-monotonie du travail de l’architecte dans un projet, et la diversification des projets.

Transport, gendarmerie, santé, etc … Chaque projet est une histoire nouvelle qu’il faut apprendre et analyser afin de répondre au plus près des différentes fonctions. J’aime me plonger dans les modalités d’exercices, les fonctions, les usages de la profession qui occuperont la future construction … J’aime comprendre à quoi servira la réalisation, pour proposer une conception très proche des attentes.

    Michel L'Heudé
    Notre agence privilégie une architecture d’intégration plutôt que de contraste, c’est plus que de construire un bâtiment.
    Michel L'Heudé

    . Votre petit rituel du matin ?
    Généralement, je profite de mon arrivée très matinale pour gérer les tracasseries administratives avec la comptable de l’agence. C’est le petit moment de calme avant l’arrivée de l’équipe !

    . Votre quotidien, il est fait de quoi ?
    De kilomètres parcourus sur toute la France. Bordeaux, Angers, Gien … C’est mon rôle d’architecte fondateur de prospecter de nouveaux clients ou projets / concours afin d’alimenter l’agence en projet.

    . Quels sont les risques majeurs qui menacent votre exercice, votre quotidien ?
    La responsabilité. S’il y a un point négatif, un sinistre ou un désordre dans la réalisation d’un projet, l’architecte est pointé du doigt systématiquement et mis en cause « in solidum ».

    . La MAF, une évidence ?
    La MAF, c’est l’assurance qui nous fait confiance depuis nos débuts. Parce que nous sommes toujours plus exposés, il est primordial d’être protégé par des experts qui connaissent notre profession. C’est une assurance qui se tient aux côtés des architectes depuis toujours !

    . Votre relation avec la MAF en 3 mots :

    1. Excellente.
    2. interlocuteur unique
    3. une couverture à 100% des risques du bâtiment
    Centre Nautique Grand Chambord
    Centre National de Tir Chateauroux
    Stand Tir Muret
    Garage Atelier Métro de Rennes
    Dépôt de bus à Saint Denis, île de la Réunion

    > Pascale Demly Picart, conseillère MAF : fdsfdsg

    .  Quelles sont les problématiques que rencontrent les adhérents comme Michel L’Heudé ?

    La plus grande source d’appréhension des architectes réside bien souvent dans la nouveauté. Se lancer sur un nouveau type de chantier est une aventure, mais correspond souvent à des spécificités particulières qui demandent l’intervention de spécialistes de l’assurance.

    Notre rôle est de vérifier la couverture de l’adhérent et faire les modifications nécessaires le cas échéant.

    . Quelle est la signature MAF ?

    La confiance mutuelle entre les adhérents et les conseillers MAF. Elle est le fruit de plusieurs années de présence aux côtés des adhérents et d’échanges réguliers. Les architectes nous sollicitent pour des questions pour lesquels ils ont besoin d’une réponse très rapide.

    Personnellement, je suis Monsieur L’Heudé depuis 2001. J’aime lui trouver la combinaison optimale, en fonction de ses garanties, de ses cotisations et de son chantier.

    Ma mission va plus loin et peut consister à une lecture précise du contrat pour prémunir l’adhérent de clauses qui ne vont pas dans le sens de sa protection, une clause de renonciation à recours par exemple. Nous proposons une aide globale, de la petite question technique aux grosses problématiques.

    . Quel type de contrat a souscrit Michel L’Heudé ?

    Chez nous, tous les adhérents ont le même contrat. Nous co-construisons avec l’adhérent les modalités en fonction de ses missions, ses spécialités. 

    Chaque concepteur, chaque projet, chaque chantier est différent. Et pour un concepteur, combien de projets différents, dans des univers totalement opposés ?
    Pourquoi les contrats devraient être les mêmes ? A la MAF, nous construisons les garanties dont vous avez besoin.

    . Comment s’opère le contact avec vos adhérents ?

    Les questions courantes sont traitées par téléphone ou par mail en fonction. Mais parfois nous faisons des points plus conséquents. L’an passé, je me suis rendue dans l’agence de Michel L’Heudé, en compagnie d’une collaboratrice de la MAF, pour faire un complet sur les dossiers en cours.

    Je rencontre également cet adhérent à chacune de mes permanences au sein des conseils de l’ordre. Si je me rends à Orléans, je suis presque sûre de le rencontrer. L’occasion de prendre 30 minutes pour discuter …

    gfhgfjgfjf
    Qui a dit que la distance était un frein à la proximité ?
    Pascale Demly-Picart

    Chaque jour, vous, architectes, tentez l’aventure d’un nouveau programme et gérez les intérêts de votre activité. Chaque jour, nous, la MAF, œuvrons dans le sens de votre protection afin que, toujours, votre créativité soit décuplée. Ensemble, nous construisons l’architecture de demain.

    Vous souhaitez nous faire découvrir votre réalité de la profession d'architecte ? Avec plaisir ! Envoyez un mail à maxime.lecheminoux@maf.fr.